fbpx

Tout le monde doit quand même payer de l’impôt, à différent taux d’imposition. Les sportifs de très haut niveau sont malheureusement connus pour leur stratagèmes d’évasions fiscales et Cristiano Ronaldo est l’un d’eux qui tente tout pour éviter de payer ses dues au gouvernement espagnol.

Est-ce que la fiscalité est différente chez les sportifs ? Les gains réalisés dans un pays sont soumis aux lois fiscales où le gain a été enregistré. Cela s’applique à tout le monde. La différence entre lui et un individu au salaire moyen, c’est qu’il détient une plus grande quantité de capitale. Des sommes où les évasions fiscales lui font économiser des millions et non des milliers de dollars.

Dans le cas de CR7, c’est en Espagne. Selon RTL Sport, Ronaldo aurait déclaré 11,4 M d’euros pour les exercices de 2011-2014, tandis que son revenu réel avoisinait 43 M d’euros. Les millions d’euros sont soupçonnés d’être dans les Îles Vierges britannique et en Irlande où les taux d’impositions sont beaucoup plus avantageux qu’en Espagne.

Avec l’aide de ses avocats, ils ont mis en place une proposition formelle afin de clore le dossier et payer 14 M d’euros pour éviter les procédures judiciaires. Cette année, Ronaldo se classe  au top 10 des athlètes les mieux payés au monde.
La plainte contre le joueur de soccer a été déposée et il risque trois ans et demi de prison, plus une amende de 28 M d’euros.