fbpx

La tontine prend différentes formes et noms à travers le monde. Aujourd’hui comme avant, les inégalités salariales entre les deux sexes existent toujours. Le faible revenu ne leur permettait pas de subvenir par eux-mêmes à leurs besoins et le seul moyen était d’unir ses forces. En soi, la tontine est une sorte de micro banque qui, permet à une femme, durant une période précise de bénéficier de la tontine. Un groupe de 5 femmes déposent chaque mois 500 $ durant 5 mois, égales au nombre de femmes qui participent. Chaque mois, 2 500 $ sont disponibles 1 fois pour chacune des femmes en cas de besoins, comme des achats plus importants.

La tradition se poursuit aujourd’hui et au Québec, l’Agence du revenu ne reconnait pas vraiment ce genre de micro banque chez la dame qui tient une tontine de 10 femmes, soit 5 000 $ par mois durant 10 mois, entrant et sortant de son compte par mois. Le fisc lui réclame les impôts sur 50 000 $ de revenu non déclaré. La dame décide d’aller en opposition seule et défendre son cas, sans succès. Notre intervention a été de trouver l’origine de la tontine, de trouver le terme exact utilisé dans sa culture et de présenter les origines, la tradition et l’usage de la tontine qui prend le nom du sol. La situation doit être présentée en cour.